Définition de la « cave » au poker

Cave, droit d’entrée, buy-in. Le concept reste le même, avec des nuances selon que vous jouiez en tournoi ou en cash game. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir à propos de la cave au poker, en particulier en matière de jeu en ligne.

Buy-in ou Cave : définition

Au poker, la Cave (en anglais Buy-in) représente le droit d’entrée à payer pour participer à une partie ou un tournoi. Ce droit d’entrée est ainsi converti dans son équivalent de jetons. On dit ainsi « caver » pour payer son buy-in, et « recaver » lorsque le joueur réitère l’opération pour pouvoir continuer à jouer.

Outre les seuils de cave, les principales règles de cave et les protocoles d’enjeux sont toujours les mêmes :

– Impossibilité de recaver en cours de partie, c’est-à-dire ajouter des jetons à son tapis dès lors que la partie a commencé,

– Possibilité, en tournoi, de racheter (rebuy) des jetons entre les parties,

– Impossibilité, en cash game (jeu d’argent réel), de retirer ses jetons en cours de partie, afin de préserver l’intérêt et les enjeux à une table,

Buy-in en tournoi

Un tournoi affiche souvent un buy-in en € et des frais en €, environ 10% du buy-in. Les buy-in sont additionnés pour constituer la dotation (prizepool) de la compétition, généralement répartie parmi les joueurs de la table finale.

Selon le buy-in, on distingue donc :

– Les tournois freeroll : sans buy-in, c’est-à-dire accessible gratuitement, avec à la clé la possibilité pour le vainqueur de participer à un tournoi avec argent réel,

– Les tournois sit & go : spécialité des casinos en ligne, sans réelle contrainte d’inscription, accessible avec un buy-in modeste (de l’ordre de 2 €),

Buy-in en cash game

À une table de cash game, les règles de cave sont un peu différentes. Vous choisissez votre buy-in en tâchant de respecter les seuils fixés.

En ligne, en casino ou entre amis, une cave est généralement obligatoire et est limitée en minimum et en maximum. Voici les deux cas les plus fréquents :

– En partie limitée (L pour Limit) : la cave d’un joueur ne peut excéder 10 fois la grosse blinde. Concrètement, pour une partie avec un jeu limité à 1 € /2 €, une cave minimale de 20 € (10 x 2 €) est exigée,

– En partie avec limite de pot (PL pour Pot Limit) ou sans limite de pot (NL pour No Limit) : les caves minimales et maximales sont indiquées, toujours en multiple de la grosse blinde.

Peut-on « bluffer » en jouant au poker en ligne ?
Quelles sont les différentes sortes de poker ?